La Pléaide

Back to Overview
Brontë
L'actualité de la Pléiade

Le bicentenaire d’Emily Brontë

Avril 2018

Wuthering Heights, l’unique roman d’Emily Brontë (née en 1818), ne rencontra pas le succès lors de sa parution en 1847. Trop violent, trop choquant, trop moderne pour les lecteurs victoriens qui lui préférèrent Jane Eyre, signé Charlotte Brontë, la sœur aînée d’Emily. Depuis, il a acquis le statut d’œuvre mythique dont les multiples lectures ne parviennent à épuiser ni le charme entêtant ni le caractère énigmatique.

Les cœurs romantiques (et les autres) seront séduits par l’histoire passionnée entre Catherine et Heathcliff — amour absolu à la tension psychologique parfois insoutenable, union des corps et des âmes de deux êtres ne faisant plus qu’un dans la totalité du monde. Les amateurs de frissons gothiques goûteront l’atmosphère délétère de la lande du Yorkshire et de la demeure inquiétante qui donne son titre au roman. Les lecteurs de Walter Scott et de Lord Byron ne manqueront pas de reconnaître la dette de l’auteur à leur égard. Wuthering Heights est un roman-poème, « page-paysage » qui abolit les frontières entre les genres.

Auteur(s) associé(s)